POKER A MARSEILLE

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
POKER A MARSEILLE

Créez vos parties de poker privées avec code d'accès pour jouer en réseau grâce au logiciel que nous mettons à votre disposition - Discutez sur le forum ou en live sur le tchat - Consultez toute l'actualité du poker

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets

» A new player !
par Fabi1 Mer 13 Juil - 21:03

» Nouveau joueur au Havre
par phil76600 Jeu 9 Juin - 12:56

» Bonjour à tous
par damvillepokertour Dim 30 Jan - 11:10

» Ligue Française de Poker : Championnat national des clubs
par laliguedepoker Mar 18 Jan - 10:42

» Nouvelle boutique de vente en ligne de matériel de Poker
par sofy Lun 10 Jan - 10:13

» Fun Seduction : La lingerie Sexy-Chic et coquine
par Queen Dim 26 Déc - 12:42

» cherche une bonne table
par AGITASS Mar 16 Nov - 20:13

» Bonjour tous le monde !
par florybus Dim 14 Nov - 11:21

» Jouer au poker en vrai sans trop de frais
par WhaT@LuckbOx Sam 30 Oct - 23:52

» Tournoi sur Pokerstars
par WhaT@LuckbOx Ven 15 Oct - 12:27

Galerie


Règle des différentes variante du poker. Empty

Tchat


Règle des différentes variante du poker. Bouton11


Juillet 2024

LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier

Mots-clés

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Navigation

Règle des différentes variante du poker. Carte110

visiteurs
visites
pages vues
Le deal à ne pas rater :
Carte mémoire Micro SDXC Sandisk Extreme Plus 256Go / 200Mo/s
19.99 €
Voir le deal

    Règle des différentes variante du poker.

    WhaT@LuckbOx
    WhaT@LuckbOx
    Brelan
    Brelan


    Masculin Jetons Jetons : 123
    Réputation Réputation : 5542
    Age : 88

    Règle des différentes variante du poker. Empty Règle des différentes variante du poker.

    Message par WhaT@LuckbOx Mar 29 Juin - 21:58

    Pour information ces jeux ne seront plus disponible en argent réel sur les sites en.fr, ils seront tout de même disponible sur certains sites en argent réel.

    Les règles ci-dessus sont tiré de ce site et ce sont des variantes à essayer pour les nouveaux ou ceux qui veulent changer du Holdem NL.

    Chaque variantes demandent des compétences différentes mais qui au final ne pourront qu'ameliorer votre jeux en Holdem NL.

    OMAHA HIGH/LOW

    En raison de ses pots immenses et fréquents, l’Omaha high/low est rapidement devenu très populaire en Amérique du Nord et en Europe. Chaque joueur dans une partie d’Omaha high/low reçoit quatre cartes fermées qui n’appartiennent qu’à lui. Cinq cartes communes sont ouvertes face exposée, formant le tableau. Tous les joueurs doivent utiliser précisément deux de leurs cartes fermées (pas plus, ni moins), combinées avec trois cartes du tableau pour former la meilleure main de poker à cinq cartes. Le pot est alors toujours (si possible) divisé entre la plus forte main possible et la main la plus basse. Veuillez noter que l’Omaha high/low est joué de la façon « 8 ou Mieux », ce qui veut dire qu’une main doit être obligatoirement et uniquement constituée de cartes de valeur 8 ou moins pour être éligible pour la portion « low » du pot.

    À l’Omaha high/low, un disque, aussi connu sous le nom de « bouton », sert à indiquer quel joueur est le dealer attitré pour la main en cours. Avant que la main ne commence le joueur immédiatement à la gauche du bouton pose la petite blind, qui sera typiquement la moitié d’une mise minimum (1 € dans une partie à 2/4 €). Le joueur immédiatement à la gauche de celui qui met la petite blind, aura à mettre la grosse blind, qui est toujours équivalente à une mise minimum (2 € dans une partie à 2/4 €). À partir de là, chaque joueur reçoit ses quatre cartes fermées. Les enchères se déroulent autour de la table, dans le sens des aiguilles, à commencer par le joueur immédiatement à la gauche de celui qui a mis préalablement la grosse blind.

    Puis le flop est dévoilé sur le tableau. Le flop est constitué des trois premières cartes communes qui seront disponibles pour tous les joueurs actifs dans la main. Les enchères commenceront cette fois-ci par le premier joueur à la gauche du bouton, dans le sens des aiguilles. Toutes les mises augmenteront toujours seulement que d’un montant équivalent à une petite mise (une augmentation de 2 € dans une partie à2/4 €).

    Lorsque le tour d’enchères est terminé sur le flop, le tournant est ouvert sur le tableau. Le tournant est la quatrième carte commune au poker Omaha high/low. Le tour d’enchères commence une fois de plus avec le premier joueur encore dans la main, à la gauche du bouton, et le tour se poursuit toujours dans le sens des aiguilles d’une montre. Sur ce tour, la mise est toujours le double d’une grosse mise. Dans une partie à 2/4 €, la mise est de 4 € et peut augmenter ainsi, par multiples de 4 €.

    Lorsque les mises sont terminées sur le tour du tournant, la « rivière » est découverte sur le tableau. La rivière est la cinquième et dernière carte commune au poker Omaha high/low. Le tour d’enchères commence encore avec le premier joueur actif à la gauche du bouton.

    S’il y a plus d’un joueur restant au dernier tour d’enchères, le dernier à avoir misé ou relancé, montre ses cartes. S’il n’y a eu aucune mise sur le dernier tour, le premier joueur à la gauche du bouton montre ses cartes.

    Le joueur qui possède la meilleure combinaison de cinq cartes gagne sa moitié du pot pour la partie haute. Le joueur qui possède la main la moins forte remporte sa moitié du pot pour la partie basse. Au poker Omaha high-low, le joueur doit utiliser deux de ses cartes fermées, obligatoirement, (pas plus, ni moins) en combinaison avec trois des cartes communes sur le tableau. Dans le cas de mains identiques, le pot est divisé également entre les joueurs possédant la meilleure main. Si aucune main n’est éligible pour le low, la meilleure main pour le high remporte le pot en entier.

    Après que le pot a été remis, une nouvelle main d’Omaha high-low est distribuée. Le bouton avance maintenant au joueur suivant, dans le sens des aiguilles.


    STUD A 7 CARTES

    Peut-être la forme de poker la plus connue mondialement, le Stud à Sept Cartes est un classique du poker qui peut prendre toute une vie à réellement maîtriser. Dans le Stud à Sept Cartes, les joueurs reçoivent sept cartes mais uniquement cinq d’entre elles formeront la meilleure combinaison possible pour déterminer le gagnant de la main.

    Avant même que la main ne commence, tous les joueurs placent un ante d’un certain montant prédéterminé. Chaque joueur reçoit deux cartes fermées et une exposée. Le joueur ayant la carte exposée la plus basse doit faire un choix entre un « bring-in » équivalent à la moitié d’une mise minimum, ou à une mise complète (par exemple, 1 € ou 2 € dans une partie à 2/4 €). L’action continue dans le sens des aiguilles autour de la table jusqu’à ce que le tour d’enchères soit complété.

    Note : pour déterminer le « bring-in » lorsqu’il y a deux cartes de même rang, on détermine celui qui paiera, par la couleur de sa carte, dans l’ordre suivant : pique, cœur, carreau et trèfle.

    Chaque joueur restant reçoit alors une autre carte exposée appelée Quatrième Avenue. Le premier joueur à agir est celui qui a la combinaison de cartes exposées la plus élevée selon le rang des mains de poker. Ce joueur doit passer ou miser. Si aucun joueur ne présente de paire dans ses cartes exposées, les mises seront équivalentes à une mise minimum (2 € dans une partie à2/4 €). Si un joueur ou plus affiche une paire dans ses cartes exposées, la mise d’ouverture sera équivalente à une grosse mise (4 € dans une partie à 2/4 €).

    Après ce tour, chaque joueur reçoit une autre carte exposée, que l’on nomme Cinquième Avenue. Encore une fois, le joueur qui agit en premier est celui qui affiche la combinaison la plus forte de cartes exposées.

    Note : à partir de la Cinquième Avenue et pour le reste de la main, toutes les mises augmenteront par tranches de grosse mise (4 € dans une partie à 2/4 €).

    Chaque joueur reçoit maintenant une autre carte exposée, appelée Sixième Avenue. À nouveau, le premier joueur à parler est celui qui affiche la plus forte main de poker au sein de ses cartes exposées.

    Chaque joueur reçoit une septième et dernière carte, maintenant reçue fermée et connue uniquement du joueur propriétaire de la carte. Le premier à parler reste celui qui a la plus forte main exposée.

    S’il y a plus d’un joueur lorsque le tour d’enchères est terminé, celui qui a misé ou relancé le dernier est celui qui doit exposer sa main en premier, afin de déterminer le gagnant de la main. S’il n’y a pas eu de mise sur la dernière Avenue, c’est le joueur qui présente la main exposée la plus forte qui doit la dévoiler en premier.

    Le joueur possédant la meilleure combinaison de cinq cartes remporte le pot. Dans le cas de mains identiques, le pot est divisé également entre les joueurs qui possèdent la meilleure main.

    Après que le pot a été remis, une nouvelle main de Stud à Sept Cartes est distribuée.


    Dernière édition par WhaT@LuckbOx le Mar 29 Juin - 22:27, édité 2 fois
    WhaT@LuckbOx
    WhaT@LuckbOx
    Brelan
    Brelan


    Masculin Jetons Jetons : 123
    Réputation Réputation : 5542
    Age : 88

    Règle des différentes variante du poker. Empty Re: Règle des différentes variante du poker.

    Message par WhaT@LuckbOx Mar 29 Juin - 22:04

    STUD A 7 CARTES HIGH/LOW

    Le Stud à Sept Cartes high-low est un jeu exigeant techniquement, où deux joueurs se divisent le pot au dévoilement, entre la main la plus haute (high) et la main la plus basse (low). Les joueurs reçoivent sept cartes au cours de la main, mais seules les cinq cartes offrant la meilleure combinaison entre les sept sont considérées pour déterminer le gagnant. Veuillez noter que le Stud à Sept Cartes se joue sous la forme « 8 ou Mieux », ce qui signifie que pour qu’une main ne soit comptée dans les mains les plus basses, et puisse remporter la moitié du pot conformément, elle ne doit compter que des cartes d’une valeur de 8 ou moins.

    Avant qu’une main de Stud à Sept Cartes high/low ne soit commencée, tous les joueurs payent un ante d’un montant prédéterminé. Chaque joueur reçoit alors deux cartes fermées et une carte exposée. Le joueur qui affiche la carte la plus basse commence avec le « bring-in », celui-ci est équivalent à la moitié d’une petite mise ou à une petite mise complète (par exemple, 1 € ou 2 € dans une partie à 2/4 €). L’action continue ensuite dans le sens des aiguilles d’une montre autour de la table.

    Note : pour déterminer le « bring-in » lorsqu’il y a deux cartes de même rang, on détermine celui qui paiera par la couleur de sa carte, dans l’ordre suivant : pique, cœur, carreau et trèfle.

    Chaque joueur restant reçoit alors une autre carte exposée appelée Quatrième Avenue. Le premier joueur à agir est celui qui a la combinaison de cartes exposées la plus élevée selon le rang des mains de poker. Ce joueur doit passer ou miser. Si aucun joueur ne présente de paire dans ses cartes exposées, les mises seront équivalentes à une petite mise (2 € dans une partie à 2/4 €). Si un joueur ou plus affiche une paire dans ses cartes exposées, la mise d’ouverture pourrait être équivalente à une grosse mise (4 € dans une partie à 2/4 €).

    Après ce tour, chaque joueur reçoit une autre carte exposée, que l’on nomme Cinquième Avenue. Encore une fois, le premier joueur à agir est celui qui affiche la combinaison la plus forte avec ses cartes exposées.

    Note : à partir de la Cinquième Avenue et pour le reste de la main, toutes les mises augmenteront par tranches de grosse mise (par multiples de 4 € dans une partie à 2/4 €).

    Chaque joueur reçoit maintenant une autre carte exposée, appelée Sixième Avenue. À nouveau, le premier joueur à parler est celui qui affiche la plus forte main de poker au sein de ses cartes exposées.

    Chaque joueur reçoit une septième et dernière carte, maintenant reçue fermée et connue uniquement du joueur propriétaire de la carte. Le premier à parler reste celui qui a la plus forte main exposée.

    S’il y a plus d’un joueur alors que le tour final d’enchères est complété, celui qui a misé ou relancé le dernier est celui qui doit exposer sa main en premier, afin de déterminer le gagnant. S’il n’y a pas eu de mise sur la dernière Avenue, c’est le joueur qui présente la main exposée la plus forte qui doit la dévoiler en premier.

    Le joueur qui possède la meilleure main possible remporte la moitié du pot qui va à la partie high de la main. Celui qui possède la moins bonne des mains possibles remporte la partie low du pot. Dans le cas où aucune main n’est éligible pour la section low, c’est alors la meilleure main qui remporte le pot complet.

    Après que le pot a été remis, une autre main de Stud à Sept Cartes high/low débute.


    5 CARD DRAW

    Le 5 Card Draw était le jeu de prédilection des joueurs de poker avant que le Texas Hold'em ne déferle dans le monde du poker. Il s'agit de constituer la meilleure main à cinq cartes après un tirage (a draw en anglais) ou de changer les cartes dont on souhaite se séparer.

    Il s’agit d’un jeu à tirage qui se joue avec des blinds : le joueur situé immédiatement à gauche du donneur paie la petite blind et le prochain joueur à gauche de la petite blind paie la grosse blind. Chaque main commence en distribuant cinq cartes fermées à chacun des joueurs. La parole est donnée au premier joueur situé à gauche de la grosse blind ; il a l’option de se coucher, suivre ou relancer. Ces options sont données à chacun des joueurs à qui c'est le tour d’agir, dans le sens des aiguilles d’une montre, jusqu’à ce que tous les joueurs aient agi.

    Une fois que le premier tour d’enchères est terminé, on procède ensuite à un tirage. Chaque joueur sélectionne dans sa main les cartes dont il souhaite se départir (le cas échéant) en cliquant dessus sur notre logiciel. Vous pouvez changer d’avis et cliquer sur la carte une deuxième fois pour la conserver dans votre main.

    Comme lors du premier tour de mises, les joueurs se défaussent de leurs cartes dans le sens des aiguilles d’une montre. Lorsque c’est à votre tour d’agir, il vous suffit de cliquer sur le bouton pour confirmer que vous souhaitez jeter les cartes que vous avez sélectionnées. Une fois que tous les joueurs encore actifs dans la main ont fini d’effectuer leurs tirages, un autre tour de mises commence, en débutant par le premier joueur situé à gauche du bouton qui n’a pas couché sa main.

    Une fois que le second tour de mises est terminé, le gagnant du pot est déterminé de deux façons : soit le dernier joueur actif une fois que tous les autres se sont couchés, soit le joueur qui a la meilleure main. Si plusieurs joueurs ont des mains gagnantes de même valeur, le pot est partagé en parts égales entre eux ; la couleur des mains ne rentre pas en ligne de compte.

    Pour résumer, chaque main se déroule ainsi :

    •Cinq cartes sont distribuées à chacun des joueurs.
    •Le premier tour d’enchères commence par le joueur situé à gauche de la grosse blind.
    •Les joueurs se défaussent de certaines cartes ou « tirent » des cartes (si nécessaire).
    •Le second tour d’enchères se poursuit, en commençant par le joueur à gauche du bouton.
    •Dévoilement (le cas échéant).


    Dernière édition par WhaT@LuckbOx le Mar 29 Juin - 22:29, édité 1 fois
    WhaT@LuckbOx
    WhaT@LuckbOx
    Brelan
    Brelan


    Masculin Jetons Jetons : 123
    Réputation Réputation : 5542
    Age : 88

    Règle des différentes variante du poker. Empty Re: Règle des différentes variante du poker.

    Message par WhaT@LuckbOx Mar 29 Juin - 22:08

    2-7 TRIPLE DRAW

    Le poker 2-7 Triple Draw est une variante intéressante du poker. Dans ce jeu, la meilleure main est la pire des mains. Il est différent des autres jeux de type low : les as sont considérés comme des cartes hautes, et les quintes et les couleurs comptent contre la main basse du joueur. Aussi, ce dont vous avez besoin est d’avoir la meilleure main basse. C’est une forme de poker à tirage et comme son nom l'indique, la différence réside dans le nombre de tirages que vous pouvez faire : trois fois au lieu d'une.

    En gardant cela en tête, la façon la plus simple de déterminer la pire des mains au dévoilement consiste à commencer par le joueur qui a la pire carte (la carte la plus haute dans le classement). Si un joueur détient 9-8-6-3-2, qu'un autre a 9-8-6-4-2, et que les deux n’ont pas la possibilité de réaliser une couleur, la première de ces deux mains sera déclarée comme la gagnante (dans la mesure où le 3 est plus bas que le 4).

    Ainsi, la meilleure main possible au 2-7 Triple Draw est 7-5-4-3-2, dans la mesure où cela n’est pas une couleur (notez que cette main n’est pas non plus une quinte). Si chaque joueur impliqué au dévoilement a une paire (ce qui est rare), alors le joueur avec la paire la plus basse remportera la main. Il est également bon de remarquer qu’A-2-3-4-5 n'est pas une quinte puisque l'as est une carte haute. Ce n'est pas une main très forte mais elle vous permettra de battre votre adversaire s’il a une paire ou une quinte après le dernier tirage.

    Comme dans tous les jeux à tirage, le 2-7 se joue avec des blinds qui sont payées par le joueur à gauche du dealer (connu sous le nom de petite blind), et par le deuxième joueur à gauche du donneur (la grosse blind). Une fois que les blinds sont sur la table, chaque joueur reçoit cinq cartes face cachée. À la différence de beaucoup d'autres jeux de poker, chaque joueur ne voir que ses cartes - et les siennes seulement. Il n’y a pas de cartes communes.

    Dans le premier tour d’enchères, le joueur assis à gauche de la grosse blind a l’option de se coucher, suivre ou relancer. Chaque joueur a les mêmes options et l’action se poursuit jusqu’à ce que la petite blind et la grosse blind aient agi (ces joueurs ont également l’option de relancer, même s’il y a pas eu de relance avant eux dans la mesure où leurs blinds, ou mises, sont « vivantes »).

    Après le premier tour d’enchères, on procède à un tirage. Chaque joueur sélectionne les cartes qu’il souhaite jeter (le cas échéant) en cliquant dessus sur notre logiciel. Il peut se défausser de toutes ses cartes s’il le souhaite. En cliquant une fois dessus, vous sélectionnez la carte dont vous voulez vous défaire. En cliquant deux fois dessus, cela annule votre décision. Les cartes dont les joueurs se sont séparés sont ensuite remplacées par de nouvelles cartes, qui apparaissent alors dans leur main.

    Cette procédure s’opère pour chaque joueur autour de la table, dans le sens des aiguilles d’une montre. Lorsque c'est à votre tour, cliquez sur le bouton pour confirmer que vous souhaitez vous défaire des cartes sélectionnées. En choisissant « Ne pas changer de cartes », cela signifie que les cinq cartes qui vous ont été distribuées vous conviennent et que vous ne souhaitez pas en changer.

    Il est maintenant temps de passer au second tour d’enchères. Le premier joueur qui n’a pas encore couché sa main à gauche du dealer est le premier à parler et l’action se poursuit de la même manière, jusqu'à ce que le tour d’enchères soit terminé.

    Une fois que les mises ont été placées, les joueurs qui sont encore actifs peuvent « tirer » des cartes une seconde fois, en suivant la même procédure. Un troisième tour d’enchères se déroule ensuite où le joueur encore actif dans la main, situé à gauche du dealer, agit en premier. Ensuite, on procède au troisième et dernier tirage et à un autre tour d'enchères.

    Arrive enfin l’heure du dévoilement. Le joueur avec la meilleure main basse 2-7 à cinq cartes après le dernier tour d’enchères remporte le pot. Si deux joueurs ont la main même gagnante, le pot est partagé en parts égales entre eux (notez que les couleurs ne font pas de différences dans ce cas-là).


    2-7 LOWBALL SINGLE DRAW

    Le Lowball est une forme de poker à tirage. Il se pratique dans les salles de poker autour de la planète depuis des années et est devenu encore plus prisé ces dernières années, lorsque les joueurs ont commencé à explorer d’autres variantes que le Hold’em. Les jeux de Lowball récompensent la meilleure main basse, contrairement au Hold’em et au Stud, qui récompensent la meilleure main haute.

    Comment jouer
    Les blinds
    Le Lowball se joue avec des mises obligatoires appelées « blinds ». Le joueur assis à gauche du bouton met la petite blind et le joueur à sa gauche pose la grosse blind. La petite blind vaut généralement la moitié de la grosse blind. Le Lowball se joue également assez souvent avec des antes, soient de petites sommes posées sur le tapis par chaque joueur en plus des blinds.

    La donne
    Chaque joueur se voit distribuer cinq cartes face cachée. Puis suit un tour d’enchères pendant lequel vous avez la possibilité de suivre, relancer ou vous coucher. Les joueurs toujours en lice après ce premier tour d’enchères ont la possibilité de tirer de nouvelles cartes. Cela signifie qu’ils peuvent remplacer certaines cartes afin d’essayer d’améliorer leur main. Cliquez sur les cartes que vous souhaitez remplacer, puis sur le bouton « Changer ». Vous pouvez remplacer vos cinq cartes si vous le souhaitez. Si vous pensez que votre main est suffisamment forte, vous pouvez « Ne pas changer de carte(s) ». Cela signifie que vous avez choisi de conserver vos cinq cartes. À l’issue de la phase d’échange de cartes, un autre tour d’enchère s’ensuit. Les joueurs peuvent miser ou se coucher. Si personne ne mise, les joueurs ont aussi l’option de checker. Si plus d’un joueur est encore en lice à ce moment de la partie, alors le dévoilement des cartes se déroule et le joueur qui détient la meilleure main (soit la main la plus basse dans cette variante) remporte le pot.

    Stratégie de base
    Au Lowball, la plupart des mains généralement fortes en Hold’em sont faibles. Les paires, les brelans, les suites et les couleurs souvent considérées comme de grosses mains n’ont aucun intérêt ici. Si une main ne possède pas de paire, c’est le joueur avec la plus haute carte qui perd. Par exemple, si un joueur détient 9-6-5-2-3, cette main bat 10-9-6-2-3. Les as étant des cartes hautes, ils sont de ce fait de mauvaises cartes. Cela signifie qu’un joueur avec J-9-7-3-2 bat son adversaire qui détient A-9-7-3-2. La meilleure main possible est 7-5-4-3-2 de couleurs différentes. Cette main est la plus basse ; elle ne contient aucun as et n’est ni une suite, ni une couleur. C’est pour cette raison qu’on appelle ce jeu le 2-7 Lowball.


    Dernière édition par WhaT@LuckbOx le Mar 29 Juin - 22:31, édité 1 fois
    WhaT@LuckbOx
    WhaT@LuckbOx
    Brelan
    Brelan


    Masculin Jetons Jetons : 123
    Réputation Réputation : 5542
    Age : 88

    Règle des différentes variante du poker. Empty Re: Règle des différentes variante du poker.

    Message par WhaT@LuckbOx Mar 29 Juin - 22:12

    HORSE ET HOSE

    Le HORSE teste les talents du joueur de poker plus que n’importe quelle autre forme de jeu. Il est plus souvent joué sous la forme de tournoi de type Limit mais l’est également en cash games. Le HORSE combine cinq versions du poker. C’est une structure complexe et difficile qui requiert un haut niveau de concentration et d’habiletés, mais le HORSE peut être vraiment amusant à jouer, surtout si vous souhaitez changer un peu votre routine habituelle.

    Chacune des lettres du mot HORSE représente un jeu différent.

    H Holdem
    O Omaha
    R Razz
    S Seven Card Stud
    E Eight-or-better (Seven Card Stud Hi-Lo)

    Chacun des jeux est joué en utilisant les règles propres à celui-ci. Le HORSE est similaire à une partie de « choix du dealer », mais sans l’option de choix.

    Structure des tournois HORSE
    Dans les tournois de HORSE, le premier jeu qui est joué est le Texas Hold’em, suivi de l'Omaha et ainsi de suite. Chaque jeu est prévu et joué dans un même laps de temps. Les variations de limites et antes dans le Stud à Sept Cartes sont prévues telles que dans n’importe quel tournoi standard. La partie la plus prisée de HORSE est celle des World Series of Poker, chaque année. Celle de 2006 avait un buy-in de 50 000 € et a attiré les meilleurs joueurs de poker du monde.

    Beaucoup de nouveaux joueurs ont peur de jouer au HORSE, puisqu’il requiert un haut niveau de connaissances de tout le poker pour gagner, et plusieurs ne jouent pas du tout certaines variantes telles que Razz et Stud à Sept Cartes high/low.

    Structure des cash games HORSE
    Les cash games de HORSE sont comme n’importe quel cash game régulier ; les blinds et antes restent les mêmes. Mais la partie change en fonction d’un horaire prédéterminé, à chaque tour. Par exemple, sur une table de huit joueurs, le Texas Hold’em est joué pendant huit mains, suivi de l’Omaha pendant huit mains, puis du Razz pendant huit mains, et ainsi de suite.

    Stratégie du HORSE
    Il est important de maximiser vos gains lorsque vous jouez les jeux auxquels vous êtes le plus fort, et de minimiser vos pertes lors de vos jeux les plus faibles. Essayez de reconnaître quels joueurs sont les meilleurs dans chacun des jeux, pour savoir avec lesquels être prudent auxquels s’attaquer. La meilleure façon de vous préparer à jouer au HORSE est de vous entraîner aux variantes de poker auxquelles vous êtes le moins habitué. Une fois que vous êtes dans une partie de HORSE, ne jouez que vos mains les plus fortes lorsque vous jouerez à vos variantes les plus faibles. La clé est de tirer avantage dans vos jeux les plus forts, et de couvrir vos faiblesses en ne jouant que vos meilleures mains, celles au-dessus des standards, dans les autres variantes.

    HOSE
    Une autre variante du HORSE est le HOSE, qui suit les mêmes règles et structures nommées ci-haut, mais sans avoir à jouer le jeu de Razz. Comme le Razz est de loin le jeu le moins populaire parmi toutes ces variantes, le HOSE l’élimine de sa structure, en faisant ainsi un jeu avec un type de structure plus jouable pour la majorité des joueurs.

    H Hold’em
    O Omaha
    S Stud à Sept Cartes
    E Stud à Sept Cartes, 8 ou Mieux

    Veuille noter que ces deux structures de jeu favorisent les joueurs forts en Stud à Sept Cartes, et minimise ainsi l’avantage de ceux qui sont meilleurs au Texas Hold’em. Soyez plus prudent en jouant ces structures de jeu, en compagnie de « vieux » joueurs habitués à celles-ci, du moins jusqu’à ce que vous ayez plus d’expérience en la matière. Ils ont tendance à jouer plusieurs de ces parties beaucoup mieux qu’une grande majorité de nouveaux joueurs.


    RAZZ

    Règles du Razz
    Le Razz est une autre variante du Stud à Sept Cartes, qui est toutefois moins pratiquée que ce dernier. Le Razz est un jeu simple et amusant à jouer, mais qui devient ardu à un niveau plus élevé (comme toutes les autres formes du poker d’ailleurs). Certains professionnels de poker se réfèrent au Razz comme étant le « jeu détesté du poker » parce qu’il peut devenir vraiment frustrant.

    Les antes et la structure du Razz sont exactement les mêmes qu’au Stud à Sept Cartes, à l’exception près qu’il est joué dans le but de posséder la main la moins forte possible au lieu de la meilleure qui soit. Les quintes et les couleurs sont ignorées, alors la meilleure main possible devient donc A-2-3-4-5. Il y a cinq tours d’enchères au Razz.

    Comment Jouer au Razz
    Le Razz peut se jouer avec deux participants ou plus, jusqu’à huit joueurs maximum par table. Chaque joueur place son ante et reçoit pour commencer deux cartes fermées, et une exposée. Par la suite, commence un nouveau tour d’enchères, débuté par une autre mise forcée, appelée le « bring-in », et qui doit être payé par la personne ayant la carte exposée la plus haute. Quand deux joueurs ou plus ont la même carte, le joueur à la gauche du bouton devra payer le « bring-in ». Le tour d’enchères commence alors dans le sens des aiguilles d’une montre, autour de la table, avec chaque joueur actif, se couchant, suivant la mise ou relançant. En limite, le « bring-in » est égal à la plus basse des deux limites de mises, et chaque mise subséquente ou relance doit être égale à la plus basse des limites. Par exemple dans une partie à 5/10 €, le « bring-in » et les mises subséquentes se font par tranches de 5 €. Les deux premiers tours d’enchères sont à la plus basse des deux limites et les trois tours suivants sont égaux à la plus haute.

    Après que toutes les mises ont été terminées lors du premier tour, chaque joueur restant dans la main reçoit une nouvelle carte exposée et le joueur présentant la moins bonne main exposée (soit la combinaison de ses deux cartes exposées) parle en premier. La plus basse main exposée serait A-2, suivi d’As-3, etc. Le premier à agir peut soit passer ou miser, et l’action se poursuit autour de la table dans le sens des aiguilles d’une montre. Ce tour est fréquemment nommé la Quatrième Avenue.

    Une autre carte face exposée est remise à tous les joueurs restants dans la main, et le tour d’enchères commence exactement de la même façon que le précédent. Le joueur qui a la main exposée la plus faible commence l’action, et on double la valeur des mises. Ce tour est régulièrement appelé la Cinquième Avenue.

    À ce moment, les personnes présentes dans la main reçoivent une dernière carte exposée et le tour se déroule de la même façon que le précédent. On appelle ce tour la Sixième Avenue.

    La dernière carte distribuée dans la main est reçue fermée par chaque joueur, et le tour final se déroule identiquement aux deux précédents. Si tous les joueurs qui étaient dans la main au départ y sont toujours au moment de ce tour, il ne restera alors pas assez de cartes dans le paquet pour que tous reçoivent leur propre carte fermée. La dernière carte sera commune et exposée, au lieu d’être remise, fermée, à chacun des joueurs. Un peu comme une carte commune dans le Texas Hold’em. Ce dernier tour est appelé la Septième Avenue.

    Après le dernier tour d’enchères, les joueurs restants se montrent leur main afin de déterminer qui a la combinaison de cinq cartes la plus basse. La façon la plus facile de déterminer la main la plus basse est de lire la main comme on lit un nombre, en ordre décroissant, le nombre le plus bas étant le gagnant.

    As, Deux, Quatre, Cinq, Huit = 85 421
    Deux, Trois, Quatre, Cinq, Sept = 75 432

    Dans les exemples précédents, la seconde main est plus basse que la première. Dans le cas où tous les participants restants ont une paire comme main la plus basse, c’est la paire la plus basse qui remporte


    Dernière édition par WhaT@LuckbOx le Mar 29 Juin - 22:32, édité 1 fois
    WhaT@LuckbOx
    WhaT@LuckbOx
    Brelan
    Brelan


    Masculin Jetons Jetons : 123
    Réputation Réputation : 5542
    Age : 88

    Règle des différentes variante du poker. Empty Re: Règle des différentes variante du poker.

    Message par WhaT@LuckbOx Mar 29 Juin - 22:17

    8-GAME

    Les jeux de poker mixte sont devenus très prisés ces dernières années, en particulier depuis l’apparition d’un événement H.O.R.S.E à 50 000 € aux World Series. Le 8-Game Mix vous donne la possibilité de jouer dans les variantes de poker suivantes :

    T - 2-7 Triple Draw Limit
    H - Hold’em Limit
    O - Omaha Eight or Better (Hi/Lo) Limit
    R - Razz
    S - Seven Card Stud Limit
    E - Stud Eight or Better (Hi/Lo) Limit
    H - Hold'em No Limit
    A - Omaha Pot Limit

    Comment jouer
    Le 8-Game Mix se dispute à six joueurs et le jeu change toutes les six mains (ou à chaque niveau du tournoi). Les six premières mains se jouent en 2-7 Triple Draw Limit, puis en Hold’em Limit, et ainsi de suite. Après la dernière main d’Omaha Pot Limit, la rotation revient au 2-7 Triple Draw Limit etc. Le type de jeu en cours est affiché en haut de la fenêtre de la table, ainsi que le nombre de mains déjà jouées.

    Le 8-Game Mix diffère des autres jeux mixtes tels que le H.O.R.S.E car il inclut des tours de Hold’em No Limit et d’Omaha Pot Limit, alors que la majorité des jeux mixtes ne se jouent qu’en Limit. Lorsque le jeu passe du No Limit au Pot Limit, les blinds et les antes diminuent proportionnellement pour garantir des enjeux réguliers.


    BADUGI

    Originaire d’Asie, le Badugi est une variante de poker à tirage. Il est assez similaire au Lowball car c’est la main la plus basse qui l’emporte. Il diffère de façon significative de la plupart des variantes de poker les plus populaires car son échelle de valeur des mains est différente. Les mains les plus fortes sont celles qui contiennent quatre cartes basses de quatre couleurs différentes, autrement dit un Badugi.

    Comment jouer
    Les blinds
    Le Badugi se joue avec des mises obligatoires appelées « blinds ». Le joueur assis à gauche du bouton met la petite blind et le joueur à sa gauche pose la grosse blind. La petite blind vaut généralement la moitié de la grosse blind.

    La donne
    Chaque joueur se voit distribuer quatre cartes face cachée. Puis suit le premier tour d’enchères pendant lequel vous avez la possibilité de suivre, relancer ou vous coucher. Les joueurs toujours en lice après ce premier tour d’enchères peuvent maintenant tirer de nouvelles cartes Cela signifie qu’ils ont la possibilité de remplacer certaines cartes afin d’essayer d’améliorer leur main. Cliquez sur les cartes que vous souhaitez remplacer, puis sur le bouton « Changer ». Vous pouvez remplacer vos quatre cartes si vous le souhaitez. Ensuite, un second tour d’enchères se déroule. Les joueurs peuvent miser ou se coucher. Si personne ne fait d’enchères, il est possible de checker. Après ce tour d’enchères a lieu un autre tour d’échange de cartes et de mises. Il sera suivi par un dernier tour d’échange de cartes et de mises, à la suite duquel se déroulera le dévoilement si plus d’un joueur est encore en lice. Le joueur qui détient la meilleure main remporte le pot.

    Stratégie de base
    Le principe du jeu est de réaliser un Badugi : une main basse constituée de quatre cartes de quatre couleurs différentes. La meilleure main de départ possible est 4-3-2-A (avec une carte de chaque couleur).

    Les mains de Badugi sont classées en fonction de la carte la plus haute. Les as sont considérés comme des cartes basses. Les suites sont ignorées. Un joueur qui a 9-8-4-3 de couleurs différentes perdra contre un adversaire qui détient 8-7-3-2 de couleurs différentes. De même, 6-3-2-A perdra contre 5-4-3-2.

    Si une main parvient au dévoilement et que personne ne possède de Badugi, le joueur avec la meilleure main de trois cartes ou de deux cartes remportera le pot. Par exemple, 6h-4d-3s-Ah est une main de trois cartes au quatre (4-3-A-x) ; elle perdra contre tout joueur qui détient un Badugi, mais gagnera contre 7h-5d-4d-3s (une main de trois cartes au sept, 7-4-3-x), qui elle-même gagnera contre Ad-As-2d-2c (une main de deux cartes au deux, 2-A-X-X).

    Il est important de penser à la position car le joueur qui parle en dernier est en mesure d’obtenir des informations cruciales sur les mains possibles de ses adversaires, en se basant sur le nombre de cartes qu’ils ont changées. Si un joueur qui agit avant vous ne change aucune carte, il est probable qu’il détient déjà une main forte.

    Contenu sponsorisé


    Règle des différentes variante du poker. Empty Re: Règle des différentes variante du poker.

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 21 Juil - 13:28